En cas de retard d’avion, quels sont vos recours?

Vous deviez voyager mais votre vol a été retardé ou encore annulé troublant ainsi l’ensemble de vos projets. Ne paniquez pas, la Compagnie aérienne est tenue de vous indemniser pour ce préjudice.

 

La règle :

La réglementation s’applique aux vols européens à savoir aux vols au départ ou en provenance d’un pays membres de l’Union européenne.

Bien conscient qu’un retard important entraîne des difficultés et des désagréments sérieux pour les passagers, des règles visant à la protection des voyageurs se sont renforcées.

En outre, chaque compagnie aérienne est tenue d’informer les passagers de leurs droits en cas d’annulation, de surbooking ou de retard important.

L’article 6 du Règlement Européen n°261/2004 du 11 février 2004 se charge de définir à partir de quand un vol est considéré comme retardé et de quelle façon il est possible d’obtenir une indemnisation.

En effet, pour les vols en France et au sein de l’Union Européenne, un vol est considéré comme retardé si le départ est reporté de :

  • 2 Heures au minimum pour une distance inférieure ou égale à 1500km
  • 3 Heures au minimum pour une distance supérieure ou égale à 1500 km

En revanche, pour les vols hors Union Européenne, le règlement prévoit qu’un vol est considéré comme retardé si le départ est reporté de :

  • 2 Heures au minimum pour une distance inférieure à 1500 km
  • 3 Heures au minimum pour une distance comprise entre 1500 et 3500 km
  • 4 Heures au minimum pour une distance supérieure à 3500 km

Dans ce cas, le règlement prévoit la prise en charge des passagers notamment en leur fournissant nourriture et rafraichissements. Il est possible aussi de proposer aux passagers un hébergement si l’attente est d’une nuit ou plus.

Si l’attente est supérieure à 5 heures, la compagnie aérienne est tenue de proposer soit le remboursement sous 7 jours du prix du vol, soit le retour vers la destination de départ ou enfin un réacheminement vers la destination finale dans les mêmes conditions qu’au départ.

Le seul cas où la compagnie aérienne est exonérée de toutes indemnisations est la survenance de circonstances exceptionnelles.

La procédure :

Dans ce cas, si votre retard entre bien dans les critères instaurés par le règlement, alors vous avez droit à une indemnisation par la compagnie aérienne.

Il convient d’adresser une lettre recommandée avec accusé de réception à la compagnie aérienne afin de faire valoir vos droits.

La démarche litige en ligne : vous ignorez de quelles façons rédiger votre lettre afin d’obtenir une indemnisation suite au retard de votre avion ?

La démarche litige en ligne permet de résoudre votre litige en un clic et d’envoyer une mise en demeure à votre voisin.

En effet, nos services se chargent de l’envoi d’une mise en demeure, pour avertir juridiquement votre adversaire.

Le cas échant, si cette solution amiable n’est pas concluante, nous vous proposons une gestion complète pour l’ensemble de votre dossier et ce jusqu’à la saisine du tribunal compétent.

Remplissez dès maintenant le formulaire en ligne
et solutionnez votre litige en quelques clics seulement !