Des ouvriers ont abîmé l’un de mes biens, Vos recours pour obtenir réparation des dégâts ?

Votre domicile a besoin de travaux d’aménagement. Vous avez fait appel à des artisans pour carreler votre salle de bain ou pour vous construire un meuble sur mesure. Cependant, pendant les travaux, un ouvrier a abimé des choses ? Ils ont fait tomber des objets de valeur dans la maison, ils ont laissé des rayures sur le parquet ou ils ont embouti le portail et vous souhaitez être dédommagé pour ces préjudices ? Vous avez parfaitement raison !

Comment me faire dédommager et comment recevoir une compensation pour les dégâts provoqués par des ouvriers sur mes biens ?

Quels sont mes recours si des ouvriers ont abimé des choses à mon domicile lors d’une intervention ?

J’ai fait appel à un artisan et des objets ont été abimés lors de l’intervention de son ouvrier. Son employeur refuse de me dédommager sous prétexte que c’est l’agent qui est à l’origine des dégâts et non lui. Peut-il me refuser une indemnisation ?

Des ouvriers qui sont intervenus à mon domicile ont endommagé mon portail en fer forgé à tel point qu’il est tout tordu maintenant. Quels sont mes recours pour me faire dédommager ?

Lors de travaux à mon domicile, des ouvriers ont provoqué des dégâts très importants. Est-ce que je dois faire appel à un huissier pour que ce dernier constate les dommages ?

À la fin des travaux réalisés à votre domicile, vous remarquez que l’intervention a laissé des traces. Vous vous retrouvez avec un vrai bazar sur les bras et certains de vos biens ont même été endommagés !

Dans ce genre de situation, la responsabilité civile des ouvriers ou des artisans est engagée. Ils sont donc considérés comme responsables des dégâts causés à votre domicile, notamment sur le matériel.

C’est pour parer à ce genre de situation que les professionnels œuvrant dans le bâtiment prennent habituellement une assurance responsabilité professionnelle. Cette dernière couvre les dégâts qu’ils peuvent causer durant leur service.

Dans le cas où l’artisan ou l’ouvrier qui a travaillé chez vous refuse de vous rembourser, vous avez le droit de le mettre en demeure afin de le forcer à vous indemniser !

Une fois que les ouvriers ont fini leur intervention à votre domicile, vous remarquez que votre vieux parquet en chêne massif porte de nombreuses marques de rayures. Vous demandez à l’artisan de vous dédommager, mais ce dernier refuse en arguant qu’il n’est pas à l’origine des dégradations, mais que ce sont l’ouvrier et son apprenti qui en sont à l’origine.

Dans ce genre de cas, vous devez savoir que le professionnel que vous appelez est en partie responsable des dommages causés ainsi que ceux qui ont été faits par ses employés.

Sachez que vous êtes dans votre bon droit en réclamant une compensation pour les dégâts survenus à votre domicile par l’intervention des ouvriers. La prestation que vous avez demandé vous a déjà coûté suffisamment cher, vous n’avez pas à engager des dépenses supplémentaires pour des dommages qui ne sont pas de votre fait !

Il est important de conserver le plus de preuves possible sur les dégâts que vous avez constatés. Pour appuyer vos dires, n’hésitez pas à prendre des photos ou à réunir des témoignages. Garder une trace des courriers ou des mails échangés précédemment est également une bonne chose.

Si des ouvriers endommagent vos biens lors d’une intervention, vous avez le droit de réclamer une compensation auprès de l’artisan ou de l’entreprise à qui vous avez fait appel.

Durant leur service, les professionnels du bâtiment doivent respecter des garanties légales touchant l’ouvrage en tant que tel ou les différents travaux réalisés dans le cadre de l’intervention (garantie de parfait achèvement, garantie de bon fonctionnement, responsabilité civile décennale). Malgré cela, il est possible que d’autres dommages (sur vos biens, votre habitation…) se produisent durant l’exécution des travaux. Des dommages collatéraux sont souvent provoqués à cause d’un moment d’inattention ou d’une maladresse !

Vous pouvez trouver une solution à l’amiable si l’entrepreneur est de bonne foi. Dans le cas contraire, et s’il ignore vos récriminations qui sont pourtant légitimes, vous n’avez d’autre choix que de le mettre en demeure afin de recevoir une compensation !

Je mets en demeure les ouvriers qui ont abimé mon portail pour recevoir une réparation !

Des ouvriers ont grandement dégradé mon domicile lors d’une intervention. Est-il nécessaire de faire appel à un huissier pour faire un constat des dégâts ?

Dans ce genre de cas, l’intervention d’un huissier permettra d’établir un procès-verbal de constat. Ce dernier est un élément de preuve qui peut peser lourd pour votre dossier. L’huissier pourra également témoigner objectivement des dégâts causés par les ouvriers. Il pourra également illustrer ses propos avec des photographies.

Néanmoins, les services d’un huissier coûtent cher. Avant d’en appeler un, assurez-vous que l’enjeu du litige (le montant de l’indemnisation) suffira à couvrir vos frais ! Plus tard, son intervention pourra être utile, surtout si l’affaire est portée devant un juge. La solution la plus simple est de mettre votre adversaire en demeure. Vous lui ferez comprendre que vous êtes prêt à aller loin, ce qui devrait suffire pour accélérer les choses !

Lors d’une intervention, un artisan a malencontreusement endommagé un appui de fenêtre en posant la menuiserie. J’ai demandé une compensation, mais il refuse en arguant qu’il a déjà réparé les dégâts alors que les réparations n’ont pas tenu une semaine. Quels sont mes sont mes recours dans ce genre de cas ?

Si l’artisan a involontairement provoqué des dégradations dans votre domicile lors de l’une de ses interventions, il engage sa responsabilité et se doit de tout faire pour réparer les dégâts. C’est en prévision de ce genre de cas que les professionnels contractent une assurance professionnelle. Cette dernière couvre les dommages qui peuvent être occasionnés au domicile d’un client lors d’une prestation. Elle leur permet également de rembourser ce dernier en cas de problème.

Dans le cas où les dommages subis remontent à moins de 5 ans, votre première action sera de mettre l’entrepreneur en demeure. Vous lui ferez ainsi savoir que vous vous attendez à ce qu’il procède aux réparations nécessaires. Si après cette première démarche l’entrepreneur refuse de vous répondre, portez l’affaire devant un juge compétent. Vous êtes dans votre bon droit et vous avez droit à des compensations pour les dommages que vous avez subis.

La démarche litige en ligne :

Vous ignorez de quelle façon rédiger votre lettre afin d’obtenir une indemnisation?

La démarche litige en ligne permet de résoudre votre litige en un clic.

En effet, par l’envoi d’une mise en demeure obtenez gain de cause auprès de votre adversaire. Le cas échant, nous vous proposons une gestion complète pour l’ensemble de votre dossier et ce jusqu’à la saisine du tribunal compétent.

Remplissez dès maintenant le formulaire en ligne
et solutionnez votre litige en quelques clics seulement !